Skip to content

Depuis trois annees, des start-up proposent de mettre en relation des entreprises et des etudiants pour des petits boulots.

  • by

Depuis trois annees, des start-up proposent de mettre en relation des entreprises et des etudiants pour des petits boulots.

Mais Des specialistes doivent se declarer comme autoentrepreneur.

Par Stephane Bechaux

Article reserve a toutes les abonnes

Mathilde n’est gui?re devenue accro mais presque. Diverses fois par jour, votre etudiante de Sciences Po Paris se connecte a l’application Side sur le smartphone. Objectif : tomber sur un petit boulot pour le lendemain, via votre plate-forme de mise en relation entre firmes en sous-effectif et jeunes en quete d’argent.

« C’est genial, comme concept. On bosse si on peut, ainsi, si on souhaite. Sans avoir a chercher des jobs par nous-memes », explique ma jeune cherie. Meme satisfaction Afin de Chloe, qui utilise nos services d’une nouvelle plate-forme, Brigad, specialisee au sein des metiers de l’hotellerie et de la restauration. « C’est hyperadaptable. Et on est plutot bien paye, autour de 15 euros de l’heure », confie votre etudiante en cinema, serveuse a l’occasion.

« On comble votre vide »

Side, Brigad, Student Pop, StaffMe… Depuis trois annees, de nouveaux acteurs ont fait une entree fracassante sur le marche du projet eli?ve. Plusieurs start-up qui fonctionnent l’ensemble de peu ou prou sur le meme modele. Leur promesse ? Faciliter la mise en relation entre des entreprises en manque de main-d’?uvre et des jeunes prets a bosser ponctuellement.

Pour jouer ce role d’entremetteur, elles s’appuient concernant des applications numeriques « fun » et « flashy », ou le tutoiement reste de rigueur. « On comble un vide, assure Amaury d’Everlange, cofondateur de StaffMe. Faites le test, demandez a une agence d’interim de vous Degoter quelqu’un pour une journee de travail le lendemain. Vous n’aurez personne ! »

Le concept est ultra-seduisant. A votre fois pour nos jeunes, qui n’ont plus a faire le tour du quartier, leur CV sous le bras, pour decrocher un job. Et Afin de des firmes, qui trouvent la des renforts de derniere minute. Sodexo, Etam, Lancel, Fauchon, Leroy Merlin, Frichti, Geox, Truffaut, Chauffeur prive… Notre liste des societes clientes de ces nouveaux services ne cesse de grandir. Et les missions de se developper, a mesure que nos plates-formes etendent hookup app un couverture hors de l’Ile-de-France.

Vrais salaries ? Faux individus ?

Aussi, le marche parait tres prometteur. D’apres les chiffres de l’Observatoire national de la life etudiante, 54 % des jeunes n’ont nullement d’activite remuneree pendant l’annee universitaire. Et parmi ceux-ci, pres d’un quart dit vouloir travailler mais ne point trouver d’emploi…

Faut-il se rejouir de la montee en puissance des nouveaux acteurs ? Pas sur. Car le modele a sa propre part d’ombre. Dans cette relation a trois, l’etudiant n’est Dans les faits le salarie de personne. Ni de la plate-forme, via 1 contrat d’interim. Ni de l’entreprise d’accueil, via un CDD.

Cela vous reste 62.51% de ce post a lire. J’ai suite est reservee aux abonnes.

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire individu concernant votre seul appareil a Notre fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

Parce qu’une nouvelle personne (ou vous) est en train de lire l’univers avec votre compte concernant un nouvelle appareil.

Vous ne pouvez lire un chacun que concernant un seul appareil a J’ai fois (ordinateur, portable ou liseuse).

Comment ne plus voir votre message ?

En cliquant dans « Continuer a lire ici » et en vous assurant que vous etes la seule personne a lire l’univers avec votre compte.

Que se passera-t-il si vous continuez a lire ici ?

Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce soir restera connecte avec ce compte.

Y a-t-il d’autres limites ?

Non. Vous pouvez vous connecter avec ce compte concernant autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant a des moments multiples.

Vous ignorez qui est l’autre personne ?

Accedez a tous les contenus de l’univers en illimite.

Soutenez le journalisme d’investigation et une redaction independante.

Consultez le journal virtuel et ses supplements, au quotidien avant 13h.

CEAEC Member Login

Login to your account